sábado, 6 de junio de 2015

Espagne : manifestations contre les contre les coupes budgétaires dans la santé.


Le président Mariano Rajoy s’est engagé à faire des reformes en Espagne et il a commencé pour des coupes budgétaires dans la santé et l’éducation. À mon avis, il s’agit des thèmes intouchables dont on ne doit jamais économiser car elles sont les bases d’un pays et en outre, nous sommes à la queue de l’éducation en Europe.

De plus, je pense que les « reformes » que le ministre a proposées, sont des réformes qui portent plus de désavantages aux plus défavorisés, c'est-à-dire que si les anciens vont payer un euro pour chaque médicament et les immigrés sans papiers ne vont pas avoir accès a la santé publique, les épargnes ne vont pas être générales et elles vont affecter seulement aux gens avec une pire situation économique.

Par ailleurs, il y a plus de choses dans lesquels le président peut faire ses réformes, par exemple aux personnes qui ont de l’argent dans des banques suisses; il a aussi la possibilité d’économiser dans les salaires des politiciens, etc. C’est vrai qu’on a une crise très grave, néanmoins si on fait des réformes dans les aspects plus essentiels de notre pays, la situation deviendra pire qu’avant, et il y aura plus de différences entre riches et pauvres.


Bref, la plupart des Espagnols ne sont pas d’accord avec cette reforme et si le gouvernement  voulait éviter beaucoup de problèmes aux personnes les plus pauvres de notre société, il devrait la changer.

No hay comentarios:

Publicar un comentario